___________________________France Surface International

Site pour l'Innovation, la Protection et la Transmission du Patrimoine Mondial... De l'art à l'architecture, de la construction à la réhabilitation,de l'environnement à la protection durable...

21 mai 2010

PARIS/FRANCE: NATURE CAPITALE

nature_capitale2

A l’occasion de la journée mondiale de la Biodiversité

C’est au soir du 22 mai, Journée Mondiale de la Biodiversité, que, Nature Capitale investira les pavés des Champs-Elysées de l’Arc de Triomphe au Rond Point, pour vous offrir pendant deux jours et une nuit, une création exceptionnelle sous le silence des moteurs et le bruissement du vent. Une nouvelle fois, Gad Weil, metteur en scène d’art de la rue, reprend le chemin des Champs Elysées avec la complicité de Laurence Medioni, plasticienne et paysagiste, des Jeunes Agriculteurs, partenaire fondateur, et de France Bois Forêt. Ils signent ensemble une création poétique qui donnera à la Nature façonnée par l’Homme toute sa place au cœur de la ville.

Une œuvre jubilatoire qui met en scène la nature façonnée par l'Homme sur trois hectares. Le Grand Palais s'associe à l'événement : les visiteurs pourront traverser la Nef du du nord au sud pour y découvrir "Le théorème du libre arbitre" fait de 1000 m2 de mousse. Toutes les quatre heures, des danseurs sur pointes arroseront ce chemin végétal au son d'un orchestre. De quoi voir la vie en vert !

"La nature est plus que jamais au centre des préoccupations de tous (...) Les problématiques environnementales et écologiques ont pris une acuité particulière partout dans le monde. J'ai souhaité à ma manière me saisir de ce thème d'intérêt général en donnant au public l'occasion de débattre de la question environnementale tout en profitant d'une performance artistique et bucolique et d'une ambiance unique", déclare Gad Weil.

Nature Capitale, une oeuvre végétale poétique et jubilatoire

Ainsi, vingt ans après la Grande Moisson, Gad Weil, créateur et metteur en scène d'art de la rue, et son équipe reprennent le chemin des Champs les 22, 23 et 24 mai pour la première édition d'une oeuvre végétale monumentale : "Nature Capitale".

Lire "La Nature vous donne rendez-vous sur les Champs-Elysées en mai 2010 "

Avec la complicité de Laurence Medioni, plasticienne et paysagiste, Gad Weil signe ici une création poétique qui donnera à la Nature façonnée par l'Homme toute sa place au coeur de la ville.

L'idée est en effet de créer au coeur de la capitale un "incroyable décor végétal" qui pemettra aux parisiens de s'interroger sur leur rapport à la nature et sur la place du végétal dans la ville.

nature

Au soir du 22 mai, Journée Mondiale de la Biodiversité, l'avenue des Champs-Elysées se transformera ainsi pendant deux jours et une nuit en un parcours végétal de trois hectares, composés de 8000 fragments de 150 essences agricoles et arboricoles, qui se déroulera de l'Arc de Triomphe au Rond-Point des Champs Elysées.

Plus de 150 espèces végétales représentant la production agricole et sylvicole de toutes les régions de France seront mises en scène sur les trois hectares de la plus belle avenue du monde : des céréales, des cultures maraichères et horticoles, des arbres - 100 000 jeunes plants, 10 000 baliveaux de 2m et 650 arbres mûrs -... De la lavande au miscanthus, du colza à la moutarde, du chêne au magnolia, textures, odeurs et densités se succèderont au gré de votre promenade.

Nature Capitale mettra ainsi à l'honneur la Nature mais également ceux qui la travaillent, et notamment les agriculteurs et les forestiers.

Ce jardin extraordinaire, composé d'une mosaïque de 8000 fragments végétaux, ne sera pas qu'une création éphémère.

Nature Capitale offre en effet la possibilité à chacun, individu, groupe, entreprise, collectivité, d'assurer la vie d'un jeune plant, d'un arbre, d'un massif, d'un fragment, en devenant "essaimeur" et d'ainsi contribuer à la vie pérenne de cette nature exposée.

Comment ? En parrainant un arbre, en achetant une mini parcelle ou encore un pot de terre de l'événement. Ainsi, Nature Capitale prendra place dans les parcs, les cours d'écoles, les terres privées ou publiques pour y poursuivre sa vie.

Bioaddict.fr étant partenaire de l'événement, bénéficiez de 10% de réduction avec le code promo suivant : bioaddict.

Plus d'infos sur le site www.naturecapitale.com/etmoi/

Les chiffres de Nature Capitale : Trois hectares de nature sur la chaussée des Champs-Elysées - 8 000 parcelles végétales de 1,20 M par 1M posées en une nuit - 150 essences agricoles et forestières issues de l’ensemble du territoire (Dom Tom compris) - 150 000 jeunes plants, 11 000 jeunes arbres, 650 grands arbres - 1 mosaïque de cultures agricoles, maraichères, potagères...

Parcourez l’œuvre, découvrez les Fragments en cliquant ici.

Devenez essaimeur

Nature Capitale est un jardin extraordinaire qui s’offre et se partage, il prendra place dans les parcs, les cours d’écoles, les terres privées ou publiques pour y poursuivre sa vie. Prenez votre part de plaisir, faites partie de l’aventure, assurez la vie d’un jeune plant, d’un arbre, d’un massif, d’un fragment, de Nature Capitale : Devenez "essaimeur". De 14 € à 145 €, vous pourrez ainsi achetez soit une petite parcelle soit parrainer un arbre. Pour en savoir plus, cliquez ici.

Les Agoras de Nature Capitale

Nature Capitale n’est pas seulement un événement jubilatoire. En cette "Année Internationale de la Biodiversité" proclamée par l’ONU, c’est également un excellent déclencheur de prise de conscience sur de nombreuses thématiques liées à l’agriculture et à l’environnement. Ayant reçu le label "2010, Année Internationale de la Biodiversité", Nature Capitale invite donc ses visiteurs à participer à de nombreuses agoras (chacune d’une durée de 1h30 et animée par 2 ou 3 intervenants) qui seront organisées les 23 et 24 mai dans le CAPE du Grand Palais, à l’hôtel Atala et au restaurant Fouquet’s. Les conférences sont gratuites. Les inscriptions sont cependant obligatoires. Pour réserver, cliquez ici.

Le programme prévu à l’Hôtel Atala : Dimanche 23 mai : 14h00 Quelle alimentation en 2020 ? - 15h30 Le temps de la nature ? - Lundi 24 mai : 14h00 Peut-on devenir agriculteur en 2010, quels nouveaux métiers ? - 15h30 Construire en bois ?

Le programme prévu au Restaurant Fouquet’s : Dimanche 23 mai : 16h00 Les parcs naturels régionaux et autres espaces protégés ? - 17h30 Le tourisme vert ? - Lundi 24 mai : 14h30 Une agriculture de haute technologie ? Une agriculture raisonnée ? - 16h30 Quel avenir pour les partis écologistes ?

Le programme prévu dans le CAPE du Grand Palais : Dimanche 23 mai : 14h00 La biodiversité dans Paris ? Un nouvel écosystème ? - 17h00 Internet et nature ? Web 2.0 et nature ? - Lundi 24 mai : 10h30 Regards croisés sur la biodiversité - 14h00 S’habiller durable ? - 17h00 La Nature au service de la santé.

Les débats Gaïa Network

Un lieu, parmi d’autres, vous attend en haut des marches du balcon d’honneur du Grand Palais. Un studio ouvert, animé par www.gaia-network.com, permettant d’échanger sur les interrogations qu’entrainent l’œuvre de Gad Weil, enregistrera toute la journée de dimanche des tables rondes auxquelles vous êtes tous vivement conviés.

- A 10h30 : Gilles Hirzel président du comité d’éthique d’Alliés contre la faim, des africains parisiens, débattront de cette drôle d’époque où après avoir chassé les jardins des villes, on les y ramène, tandis qu’un mouvement contraire exporte hors la ville la nourriture des mégalopoles des pays en développement.

- 10h30 /11h10 : les potagers sources de vie dans les mégalopoles, animée par Danielle Nocher (Valeurs Vertes).

- 11h30 : Poursuivant cette idée, revenons sur cette agriculture dite de proximité à Paris même. Depuis quelques années, les mairies des arrondissements réveillent les jardins partagés. Laurence Baudelet a écrit à ce sujet un livre plein de ressources. Des maraîchers franciliens rappelleront combien il a fallu se battre pour sauver les légumes oubliés. Aujourd’hui, des réseaux, les AMAP, se forment distribuant à la ville des légumes de proximité. Les jardiniers ne sont plus ceux du roi, mais ceux des grandes toques et les restaurants jouent des saveurs de la biodiversité, comme Adrien Lafont chef du restaurant la Bulle.

- 11H30/12H10 : l’agriculture de proximité, animée par Dominique Martin Ferrari.

12H30 : Une petite faim ? Et si l’on évitait le sandwich et se penchait sur les conditions d’une alimentation saine. Un rapport sur les pesticides vient de sortir, il mérite bien des commentaires, l’association Regards croisés s’inquiète de la recrudescence des cancers. Avec un partenaire de Nature Capitale, Anne Génin de Lu, et de jeunes agriculteurs on verra qu’il est possible de conduire des cultures saines.

- 12H30 /13H10 : Alimentation et santé, animée par Marieke Aucante.

Tant que le soleil sera au zénith, Gad Weil et son équipe viendront parler de leur projet.

15h : Sur les Champs, il devrait commencer à faire plus chaud. (On l’espère !). C’est le moment de retrouver le grand balcon pour débattre. On oublie les champs de fleurs et les papillons de la pub Lu, et l’on peut rêver d’une autre ville. Celle de demain, celle d’une symbiose nécessaire. La nature peut donner à la ville ses peaux, ses couleurs, les secrets qui lui ont permis de se perpétuer harmonieusement. Biomiméticiens, architectes, chercheurs perçant les secrets de la photosynthèse artificielle et végétaliseurs des murs et des toits travaillent à remplacer le béton par de la verdure. Utopie ?

- 15h/15H40 : Ville et nature, une symbiose nécessaire, animée par Loïc Chauveau.

16H : Sur les Champs-Elysées, les forêts ont pris leur racine dans les fragments de Gad Weil. Sur la petite parcelle du studio de Gaïa Network, elles font entendre la voix de leurs multiples usages, grâce au président de France Bois Forêts, principal partenaire de Nature Capitale, aux bioénergéticiens qui réhabilitent le bois pour nous chauffer, et des aménageurs qui recréent des bois à la Courneuve

- 16H/16H40 : Villes et forêts, animée par Marie Hellouin.

17H : Vous êtes tous d’accord ! Alors on poursuit. Mais attention il va y avoir du débat. Entre les garants d’une nature protégée, endiguée et réservée, et ceux qui aiment les vagabondes, à quoi ressembleront nos villes ? En cette année internationale de la biodiversité, un vent favorable souffle sur la ville. Qu’en pensent les citoyens ? Que peuvent faire les politiques ?

- 17H/ 17H40 : Le vert dans la ville, animée par Dominique Martin Ferrari.

Allez les mots sont dits. Maintenant, on agit. Nature Capitale vit sous le signe de la fête de la nature célébrée dans toute la France ce jour-là. Un peu plus loin au Muséum d’Histoire naturelle se font des milliers de découvertes. Essayons de les partager.

Programme des animations

Dans l’espace partenaire qui sera situé au niveau du Rond Point des Champs Elysées :

Monoprix lancera, à l’occasion de Nature Capitale, l’ABC Biodiversité, un guide qui livre des clés simples pour comprendre, apprécier et mieux protéger la richesse du vivant qui nous entoure. Ce guide vient compléter la collection d’ABC édités par Monoprix pour aider ses clients à mieux comprendre le développement durable et mieux consommer. L’ABC DD (Développement Durable) et l’ABC Nutrition sont déjà disponibles gratuitement dans les magasins. Monoprix proposera également sur un espace de 300m², situé au croisement de l’avenue des Champs-Elysées et de l’avenue Marigny, un parcours où les familles pourront participer à des ateliers olfactifs qui mettront à l’honneur la diversité des fruits, légumes et fleurs cultivés en France.

Posté par FRANCESURFACE à 16:53 - ENVIRONNEMENT - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :