___________________________France Surface International

Site pour l'Innovation, la Protection et la Transmission du Patrimoine Mondial... De l'art à l'architecture, de la construction à la réhabilitation,de l'environnement à la protection durable...

08 juillet 2011

MARRAKECH/MAROC: ROYAL MANSOUR*****, NAISSANCE D'UNE MEDINA DANS LA MEDINA...

royal-mansour-luxury-dream-hotels-16

Vidéo: Véritable symbole historique de la ville de Marrakech, ces deux incontournables que sont le minaret de la Koutoubia (la mosquée des libraires) et le pavillon de la Ménara nous ouvrent les portes du temps à deux pas du nouveau Palace de Marrakech, le Royal Mansour...

 

 

images (26)http://www.royalmansour.com/

 

 

Préambule:

Le Royal Mansour est le dernier né des Palaces***** de Marrakech.

Contrairement à la rumeur, Royal Mansour n’est pas à la base un palais Royal réhabilité comme il est indiqué sur  Le site Vanityfair et encore moins une succursale du Royal Mansour Méridien de Casablanca,  Royal Mansour Marrakech est un hôtel 5 étoiles. A environ 15 minutes de l’Aéroport International Marrakech Menara en voiture, le luxueux complexe est placé dans le sanctuaire fortifié le plus vieux de Marrakech Medina. Il est composé de 53 pensions privées  dont les 53 clés s'organisent en riyads de 170 à 450 m² desservis par d'étroites ruelles et organisés autour d'une place ombragée de palmiers ; Une médina dans la médina. Au centre de chaque suite, un patio couvert d'une verrière amovible ; sur le toit, une terrasse privée ornée d'une tente berbère et rafraichie par des artisans marocains.

 

L'aménagement et la décoration des espaces communs et des 53 riads qui composent l'hôtel ont été confiés aux meilleurs artisans du royaume. (Photos Richard Bryant/arcaid.co.uk/DR)

L'aménagement et la décoration des espaces communs et des 53 riads qui composent l'hôtel ont été confiés aux meilleurs artisans du royaume. (Photos Richard Bryant/arcaid.co.uk/DR)

 

Un riyad privatisable de 2 000 m² constitue la plus grande suite du projet. Trois restaurants et un Spa de 2 500 m² complètent ce futur Palace.. Conformément à l’architecture du pays, l’extérieur de la propriété est fait d’argile plate. Les intérieurs, cependant, sont un hommage somptueux à la conception marocaine L’ouverture du Mansour Royal fait partie du programme roi « Vision 2010″ qui cherche à apporter 10 millions de visiteurs au Maroc avant 2010 pour soutenir le secteur du tourisme. Les riads privés démarreront à 2,200 $ par nuit. Un échantillonnage des offres de luxe de Mansour Royal suit.Le site apporte toute une variété de photos qui illustrent le luxe des palais royaux au Maroc.http://www.royalmansour.com/ Par Jean-Pierre Chanial(Envoyé spécial à Marrakech) 

 

 

 

Le Royal Mansour, pépite de Marrakech

 

Imaginé comme une médina traditionnelle, le palace a ouvert le 1er juin, en toute discrétion. C'est une merveille. En particulier grâce au travail des artisans marocains. Le Figaro l'a visité en exclusivité.

Un domaine de 3,5 hectares cerné de remparts avec, à l'intérieur, un hôtel de 53 riads (chaque client le sien). Le Royal Mansour renoue avec l'essence même de Marrakech:la cité initiale. Capitale du Sud marocain aux manières impériales, la ville (1,5 million d'habitants) a en effet prospéré à partir de sa médina, entièrement close de remparts percés de portes monumentales qu'on refermait avec la nuit pour assurer la quiétude des riads, ces maisons traditionnelles construites autour d'une cour et qui, sur trois étages, abritent une famille au grand complet. Exactement ce que le palace entend recréer…

Lorsque la maison aura peaufiné son style, que cette médina 5 étoiles sera enrichie d'une allée marchande (boutiques de grand luxe) et de terrasses au milieu des jardins, elle s'imposera comme une référence de la planète hôtellerie. C'est l'ambition de ses concepteurs marocains : faire du Royal Mansour un label qui brillera dans chaque ville impériale, Fès (ouverture en 2013), Meknès, Rabat… Marrakech ouvre la voie. Elle est ­royale.

Dès 2005, le Royal Mansour a lancé son chantier sur 3,5 hectares, situé cinq minutes à pied de l'immense place Djema'a el-Fna, le centre vibrant de Marrakech. Il se murmure que l'instigateur de ce projet hors normes n'est autre que le palais royal, soucieux de donner à la ville la pépite hôtelière qui lui revient. Le coût de l'opération est évidemment un secret d'État.


L'idée, tellement évidente pourtant, mit longtemps à s'imposer:construire un hôtel médina, retrouver la vertu initiale qui fit grandir Marrakech. Soit un ensemble de riads indépendants séparés de venelles fleuries qu'enchante la fontaine ou le filet d'eau claire. Tous s'élèvent sur trois niveaux avec un salon d'entrée, un jardinet privé, une chambre (certains en ont deux, d'autres, trois) avec salle de bains de marbre somptueuse et une terrasse avec petite piscine. Le tout, entièrement clos d'une muraille garantissant l'intimité (et la sécurité) des résidents.

 

Déluge de créativité 

 

 

 

Mais le vrai génie du lieu est d'avoir fait appel à l'élite des artisans du royaume.

De Marrakech, mais aussi de Fès, d'Essaouira ou de Meknès. Dans les parties communes comme dans les habitations, ils ont donné le meilleur de leur savoir-faire. Et c'est exceptionnel.

Peintures (tadelakts) soyeuses, céramiques (zelliges) délicates, plafonds sculptés, marbres noirs, blancs, ocre, bleus ou verts, ferronneries de dentelle, cuirs tendus, certains brodés comme l'aurait fait un maître de haute couture, suspensions de cristal, voiles légers, marqueterie miniature… Déluge omniprésent de créativité et de savoir-faire. Exemples:le bar au plafond blanc tressé de feuilles d'or, le spa de marbre immaculé, les lanternes et les tables de maillechort si délicatement ouvragé… Rien n'a été compté et le maître des lieux, Jean-Pierre Chaumard (ex-Royal Palm à l'île Maurice), ne boude pas son plaisir:«Nous inventons l'hôtel unique, vraie vitrine des talents marocains : accueil, artisanat, service, gastronomie… Chaque jour, nous relevons le défi.» En ajoutant les cuisines confiées à Yannick Alleno, 3-étoiles à Paris, le linge griffé, comme la vaisselle, les couverts ou la verrerie, les écrans plats, la cave à cigares, les très grands crus bordelais, le service assuré en gants blancs…

L'aménagement et la décoration des espaces communs et des 53 riads qui composent l'hôtel ont été confiés aux meilleurs artisans du royaume.

Exception ne rime cependant pas toujours avec perfection. Ouvert le 1er juin avec une discrétion proche du silence absolu, le Royal Mansour pèche encore par quelques hésitations de service. Standing oblige, les solutions seront trouvées. «Vite, très vite», promet le directeur. Certains s'étonnent quand même de tarifs (à partir de 1 500 € la nuit) deux fois plus élevés que ceux qu'affiche la concurrence. «Mais justement, le Royal Mansour n'a pas de concurrents…» , rétorque tout sourire Jean-Pierre Chaumard.

 

Le groupe Yannick Alléno partenaire du Royal Mansour


questions à Yannick Alleno

portrait_pied_tablier_deMarrakech (MAROC) Yannick Alléno, supervisera la restauration du Royal Mansour, hôtel de luxe hors classe, situé à Marrakech, dont l'ouverture est prévue à la fin de l'année 2009. Via sa société Groupe Yannick Alléno, il créera les concepts de restauration et les cartes, dont la mise en oeuvre sera assurée, sur place, par des membres de son équipe. Son activité principale restant sa place de chef du restaurant 3 étoiles Michelin du Meurice à Paris.

Comment avez-vous approché la cuisine marocaine ?

Je veux adapter les recettes traditionnelles aux avancées de la cuisine moderne (cuissons, associations, techniques…). J'ai donc demandé aux cuisiniers (120 personnes) de réaliser le plat exemplaire de leur maman (au Maroc, ce sont les mères qui vont au marché et composent les repas). Et ensuite, je me suis inspiré de ces recettes pour imaginer le méchoui de lotte à la vapeur de menthe et coriandre, le tagine aux poires et coings…

Comment avez-vous composé la carte française ?

Elle est inédite. Je n'ai rien repris des plats composés à Paris. Je voulais partir des produits marocains. Or, j'ai la chance d'avoir porte ouverte dans les domaines royaux. Leurs productions sont d'exception.

Quelle est votre ambition au Royal Mansour ?

Depuis deux ans, je travaille à l'élaboration des cartes, à la formation des cuisiniers. J'aimerais que ces tables deviennent des références. Que le restaurant marocain, en particulier, soit la première très grande table du Maroc. Et que sa formation soit reconnue par tous les cuisiniers du pays.

En bref

  • Palace
  • 53 ryads ou suites
  • MOD pour un investisseur privé
  • Architecture : Projet OBM
  • Décorateur : 3 Bis
  • Constructeur :

Autour du Royal Mansour Marrakech...

 

Vidéo Culture: Voici une invitation à découvrir le célèbre Jardin Majorelle. Il est inutile de présenter ce paradis de quiètude ayant appartenu au peintre Jacques Majorelle et ayant été sauvé de l'oubli par Yves Saint-Laurent. Situé en plein coeur du quartier Guéliz de Marrakech, ce Jardin nous dévoile ses trésors.

 

Vidéo Histoire: Voyage avec le Palais Badi, le Palais Bahia et les célèbres tombeaux saadiens, points clefs de l'histoire de la Ville Rouge

 

Vidéo Palace: Palais Rhoul, une excursion temporelle en pleine antiquité. Si dans les contes de fées, les citrouilles se transforme en calèches, ici, à Marrakech, les maisons de famille deviennent des palais de la mythologie. Le palais Rhoul ouvre ses portes sur une décoration surprenante.

PRATIQUE

VOLS Royal Air Maroc (32 60 et royalairmaroc.com) assure plusieurs vols directs quotidiens entre Paris-Orly et Marrakech. Le vol dure 2 h 45. La compagnie nationale est la seule à offrir une classe affaires sur cette ligne. Compter entre 200 et 300 € selonles dates et les jours cet été. Et autour de 800 € en classe affaires. Voir aussi Transavia (transavia.com), Atlas Blue -(atlas-blue.com), easyJet (easyjet.com), Jet4you (jet4you.com)…

HEURE En été, une heure de moins à Marrakech.

FORMALITÉS La carte d'identité suffit aux citoyens français pour entrer au Maroc.

ARGENT Un euro égale 11 dirhams.

RÉSIDER AU ROYAL MANSOUR L'hôtel assure les transferts gratuits depuis l'aéroport en limousine. Pour une nuit, compter au minimum 1 500 € le riad pour deux. À partir de 4 600 € les riads deux chambres et 16 000 € ceux qui offrent trois chambres. Tous les repas, même le petit déjeuner, sont en sus. Tél. : 00 212 (0) 5 29 80 80 80 et royalmansour.ma

SE RENSEIGNER Office national marocain du tourisme (tél. : 01 42 60 63 50 et tourisme-marocain.com).

 

Posté par FRANCESURFACE à 00:15 - WORLDHOTELS - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :