___________________________France Surface International

Site pour l'Innovation, la Protection et la Transmission du Patrimoine Mondial... De l'art à l'architecture, de la construction à la réhabilitation,de l'environnement à la protection durable...

11 octobre 2011

PERPIGNAN/FRANCE: THEATRE DE L'ARCHIPEL...

 

"La culture catalane est inscrite dans les murs de ce théâtre", dit l'architecte Jean Nouvel qui a marié le grenat avec le jaune du bâtiment administratif, les couleurs du drapeau catalan.

Attaqué par ses détracteurs pour le rapport entre son coût (44 millions d'euros) et sa capacité d'accueil (1 150 places), le théâtre aura, au final, survécu à toutes ces polémiques.

Le théâtre de l'Archipel, complexe culturel de plusieurs bâtiments, trône à l'entrée nord de Perpignan. Une construction arrondie grenat (pierre précieuse emblématique de la plaine du Roussillon) abrite la principale salle de spectacles (1.100 places) et domine la rivière Têt, qui borde le centre de Perpignan.

411553-222005-jpg_272256_434x276

 

Le complexe, une première dans le domaine culturel selon la préfecture parce qu'il résulte d'un partenariat public et privé, abrite également une salle de 400 places dédiée aux musiques contemporaines, une salle de répétitions et un atelier pour stocker les décors.

Mais de l'aveu même de Jean-Paul Alduy, l'ancien maire de Perpignan, "rien n'a été simple". Des concours d'architecture au choix de Jean Nouvel, de la recherche des terrains au montage du dossier financier, de la création de l'EPCC au déroulement complexe du chantier, "le projet le plus important de ma carrière politique n'aura pas été un long fleuve tranquille.

Le projet abouti et ambitieux doit dorénavant trouver son public, et même si les débuts risquent d'être difficiles, l'objectif de 200 000 spectateurs par an est clairement énoncé.

Pourquoi l'Archipel ?

"Ce n'est pas un théâtre pour 10 % de la population, mais un outil populaire pour tous les Perpignanais. Ce lieu est un archipel de cultures avec leurs propres identités mais qui, réunies dans un même endroit, pourront exprimer leurs singularités.

Jean Nouvel a parfaitement compris cette approche et l'a décliné architecturalement". Une approche que confirme Brigitte Métra, associée à Jean Nouvel dans la conception du projet architectural si contemporain pour une structure si institutionnelle. "Nous avons créé une collection d'objets, qui provoquent à la fois des contrastes et des harmonies.

 

Le théâtre de l'Archipel est inauguré aujourd'hui et le premier spectacle présenté ce soir.

 

Le théâtre de l’archipel  est conçu comme un « archipel de théâtres », la grande salle de forme arrondie en forme de grenat coque béton recouverte de résine colorée rouge. Sera le  bâtiment phare de cet ensemble.

Le théâtre de l’archipel rassemblera 150 000 spectateurs par an, un théâtre naturellement inscrit au cœur d’un espace transfrontalier catalan, d’un million d’habitants dans le couloir de Narbonne, Perpignan, Gerona et au centre du triangle Toulouse, Montpellier, Barcelona.

Relié à la rive nord de la têt par une passerelle monumentale à haubans, à quelques centaines de mètres du Castillet, de la gare de Catalogne et  à 10 mn à pied de la future gare TGV, il deviendra rapidement un point local de la vie sociale de la cité.

Il dotera la ville d’un outil moderne et performant de diffusion des œuvres théâtrales, chorégraphiques et musicales à la mesure de son avenir et de ses ambitions..

 

Daniel Tozi, directeur du conservatoire de Perpignan, juge "l'outil fabuleux, adapté aux besoins de la création, absolument nécessaire pour Perpignan". "On a un géant pas loin, Barcelone, on ne peut pas rester à la traîne. C'est un lieu original, unique au monde, ce dôme grenat va devenir un élément de l'identité de la ville", assure-t-il.

Jean Nouvel a concrétisé un principe cher à M. Alduy, ex-maire de Perpignan: il conçoit l'agglomération comme un archipel de communes, une mosaïque de diversité et souhaite que ce nouveau lieu offre un mélange de différentes formes d'art.

 

 

L'objectif de cette scène nationale est de séduire de Toulouse à Barcelone, en passant par Montpellier, avec une programmation tournée vers la Méditerranée.

Pour cela, Perpignan a choisi l'ancien directeur du Théâtre national de Catalogne de Barcelone, Domenech Reixach, qui a programmé pour la première saison des opéras, des ballets et du théâtre, des créations et des classiques. Lundi soir, pour l'inauguration, c'est Daniel Tosi, également compositeur et chef d'orchestre, qui devait livrer sa "Cantate de l'archipel", un opéra moderne et populaire dans lequel il met en scène deux artistes catalans: le chanteur Cali et le comédien Sergi Lopez.

 

 

Site Officiel: www.theatredelarchipel.org

Posté par FRANCESURFACE à 22:57 - FRANCE - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,